BIOGRAPHIE
 

19/12/1971 : naissance à Menton
Vit très mal le fait d'être née à 5 jours de Noël
 "nan mais ce cadeau ça fait Noël et ton anniversaire, hein?!" 

juin 1989 : Bac D (math/ Bio) à Nice

1989-1990 : Arrête Médecine au bout de 2 mois pour éviter le bizutage et événtuellement pour se consacrer au dessin
(motivée par son 19/20 au bac en dessin, ses professeurs  et ses parents,) 

1991-1992 : Quitte le soleil, la mer, les amis, la famille pour l'école des Arts Décoratif de Strasbourg.Achète son premier damart,  une cagoule et une doudoune pour affronter les -15° avec le sourire.

1993-1994 : Passe en 3ème année section publicité, pensant qu'on ne voudrait pas d'elle en illustration

1994-1995 : Finalement ils veulent bien d'elle et elle passe en 4ème année illustration où elle se fait un peu remarquer :
"non mais je vous jure, j'ai pas couché pour avoir les prix!"

1994 : Sélectionnée à la 1ère biennale des histoires illustrées d’Obernai.

1995 : 1er prix Jérome Main 1995 de l’illustration du livre d’enfant qui lui permet de se payer un voyage au Canada pour aller voir ses amis.

1995 et 1996 : Sélectionnée au festival du livre pour enfant de Bologne (Italie)  deux années consécutives, arrête d'y participer les années suivantes car ne croit pas trop au "jamais deux sans trois"

1996 : "the année":
Envoie son projet de diplôme "chaussettes" aux éditions du Rouergue,
Olivier Douzou la harcèle dès le lendemain en surchargeant son répondeur.
Signe son premier contrat et fête ça comme il se doit.
Passe son diplôme d'illustration (la voiture chargée, prête à retourner vivre à Nice à l'annonce du résultat)
qu'elle obtient avec mention "pour l'inventivité formelle et la cohérence de l'expression "(allez comprendre).

Tout s'enchaîne....
éditions du Rouergue: Tonton ton thé, Attention à la marche, Oulibouniche, Record, Le petit Monde 97, Tsé-Tsé, Petit-Grand, Zéro, de l'eau, de l'eau, nationale zéro, Fast-food, Guide port-cros , La complainte du progrès (livre CD Boris Vian)...

Tout le monde se l'arrache : 
éditions Hachette / Istra : Maths collection quadrillage CM2.
éditions Nathan / Retz : Cahier de mes petites vacances CE1.
éditions Nathan : “Masque et carnaval” collection Crocoscope.
éditions de la Martinière : "Mon livre d'activité"
éditions Lito : "Ma grand-mère est une catastrophe ! "
éditions Milan : "Le bébé ", « histoires de Dinosaures »
éditions hachette: couvertures "bonnes blagues", "dis-moi pourquoi l'europe"

Dans les magazines :
Toboggan, Oksébo, petites mains, Wakou, zaza, toupie, j'apprends à lire (Milan presse), Dada, Blaireau,
le monde d'Henri Dès, les razmokets, Mobiles magazine, Maxilien, astrapi
Jade (BD), Integral (Magazine interne), la vie electrique (edf), la santé de l'homme (inpes), Famili...

Illustrations/ graphisme pour la publicité :
Campagne de pub nice-matin
Boitakado (cafétéria Cora), Catalogue grand public CQFD, café grand' mère,
Guides pour la mairie de Rodez, Guide sur l’euro pour la SBM Monaco, affiches SNCM,
campagne “Lire à l’Hôpital” (Hôpitaux de Paris), campagne d'affichage "association savoir lire",
France Telecom, commerce piéces détachées automobiles...

Elle se fait même remarquer à l'étranger:
Ses livres sont traduits en espagnol, portugais, coréen, autrichien...


2000 : Article dans PRINT America's Graphic Design Magazine (NY)

2001 : prix en Autriche pour le livre "record" (die allertollsten)

20/01/2004 : naissance de son fils Livio
6 mois après elle crée son blog "mamlynda" où elle raconte en BD sa vie de jeune... euh... sa vie de maman.
 "nan, mais j'te jure la BD c'est pas mon truc, je sais pas faire ça moi ! " dixit Lynda à Fafé de Groinge en 1994.
Poussée par ses lecteurs, elle envoie le lien de son blog aux éditions Delcourt

2006 : sort sa première BD "je veux un bébé, moi non plus" chez Delcourt.
Elle découvre un monde qu'elle ne connaissait pas et enchaîne interview radio, TV, magazines...
Se sépare du père de son fils et arrête le blog.
Quelques mois après, refait sa vie avec un homme admirable qui supporte
le fait que sa compagne dessine son ex tous les jours pour finir sa deuxième BD "faites des gosses, qu'ils disaient!"
Elle décide de faire un nouveau blog au début sur les joies de la famille recomposée
et se retrouve finalement à raconter les phrases qui tuent de son fils.

2008 : l'amour faisant faire n'importe quoi,  "ah non mais moi, plus jamais je quitterai Nice! "(1996),
elle suit ,avec son fils, son amoureux dans la Sarthe et s'installe dans un village à côté du Mans.
Toute contente de n'être plus qu'à 50mn en TGV de Paris, elle décide d'aller enfin démarcher, fait une super rencontre,
celle de  Patricia Lucas et décide de rejoindre l'équipe de cet agent malgré le chauffage qui ne marche pas.
À peine quitte t'elle la côte d'azur que son livre "Chaussettes" est primé à Antibes, 12 ans après...
ça valait le coup d'attendre, elle reçoit avec ce prix un magnifique vase de Biot que la terre entière lui envie.

2009 : Elle dit "merde" à la crise et fait un livre aux éditions du Rouergue avec son amoureux "Mes parents sont marteaux" et fait dans la foulée la suite "Mes grands-parents sont timbrés"

2010 : année prolifique: mariage, achat d'une maison, bébé. Participe à un nouveau magazine BD du lombard qui aura hélas une vie courte "kramix" avec "adopthe un thon.com", est repérée par le magazine "Phosphore" et fait tous les mois une planche de "LOL, MDR, etc..."

est contactée par DLP (http://www.derrierelaporte.com/), change de support et voit avec joie ses dessins imprimés sur des tasses à café, des assiettes, des réveils...

2011 : Elle reçoit avec son mari le prix des Incorruptibles 2010-2011 pour "Mes parents sont marteaux". Ils sillonnent la France à la rencontre de leurs fans hystèriques de CM1 qui les couvrent de bisous en leur hurlant dans les oreilles : "c'est trop rigolo !"

2012-2013 : Cataloguée "fille trop drôle" , les éditions Playbac la contacte pour illustrer une série de petits livres d'humour pour adultes. Voulant arracher cette étiquette "humour" de son travail, elle décide de retourner vers la jeunesse et illustre un texte de Séverine Vidal "le petit dodophobe" aux éditions Frimousse.Hélas, l'étiquette est bien accrochée et c'est encore un truc rigolo.

2014 : Les éditions SPLASH la contactent pour illustrer les textes de Marie Griessinger sur les lettres de l'alphabet "drôles de caractères". Après avoir compté sur ses doigts le nombre de lettres dans l'alphabet et donc le nombre de livres à venir, elle accepte le projet. L'éditeur décide d'arrêter le projet à la lettre N malgré l'indignation de l'auteur, de l'illustratrice et de parents dont les enfants attendaient avec impatience la suite.

2015 : Elle rêve de lâcher l'ordinateur et de retourner à ses premiers amours : la peinture, la gravure, le volume... La seule solution pour trouver le temps de s'y remettre étant de mettre ses enfants à la DASS, elle renonce et investit dans une tablette graphique.

2016 : Elle décide de refaire son site internet encore en flash, abandonné depuis l'apparition de l'iphone. Elle se remet au gif animé et au langage HTML et devient bilingue.